Circuits de distribution ; fonctions de gros et de détail

Citation
, XML
Auteurs

Abstract

Rappel ou découverte de notions incontournables

Circuits de distribution ; fonctions de gros et de détail

 

La politique de distribution n’est souvent envisagée que du côté du revendeur mais elle joue évidement un rôle incontournable lorsque l’on achète dans le but de revendre. C’est pourquoi elle peut-être abordée en se concentrant sur l’approvisionnement aussi.

 

Dans ce nouveau knol de google je vais essayer d’aborder de la façon la plus simple mais aussi la plus claire les différents aspects de l’approvisionnement et/ou de la distribution.

 

1°) Mais qu’est-ce que distribuer ou s’approvisionner ?

 

L’approvisionnement.

La base de tout commerce est de vendre. Il se peut que se soit la vente de services mais aussi de produits. Le baccalauréat commerce semble plus concentré sur la vente de produits. Le service n’est pas négligé ou ignoré mais il ne fait pas parti intégrante de la formation, pour cela il existe le baccalauréat services.

L’approvisionnement se doit de respecter la réglementation en vigueur ; les règles de sécurité et d’hygiène, des consignes de travail données, et enfin de la politique commerciale (4P) de l’enseigne.

Toute erreur effectuée à ce niveau entraînerait une cascade de soucis, pertes pour le point de vente.

Le fait que de s’approvisionner signifie qu’il faut « trouver » des fournisseurs en adéquation avec la politique commerciale (prix, qualité, image de marque, circuit de distribution, communication…) de l’entreprise mais aussi de savoir analyser les informations transmises par ses fournisseurs (délais, règlements…). Le tout afin de bien appliquer les procédures d’approvisionnement. Pour être en permanence calé sur l’actualité il faut réussir à être rigoureux face aux mises à jour des fichiers fournisseurs mais aussi clients.

De plus en plus d’enseignes utilisent l’EDI afin d’optimiser les échanges avec les fournisseurs, le siège ou la centrale d’achat. Il s’agit donc de bien maîtriser les modes d’approvisionnement et les choix des fournisseurs.

 

La distribution

La distribution consiste à déplacer un produit de son lieu de fabrication à son lieu d’utilisation finale. Le parcours du produit dans son ensemble est complexe et nécessite plusieurs intervenants en général. La multitude d’opérations et le nombre d’intervenants sont « résumés » en circuits de distribution.


2°) Circuits, canaux…

Quelques termes incontournables


Circuit :

C’est l’ensemble des canaux de distribution empruntés par le produit pour aller du producteur au consommateur.


Canal :

C’est l’ensemble des intérimaires ayant la même spécialisation, ils distribuent les mêmes familles de produits.

Un canal se caractérise par sa longueur (combien d’intervenants interviennent ?).

Les canaux peuvent être plus ou moins longs :


Canal direct :

 

Producteur…………………………..Consommateur

Exemple :

Vente par correspondance et à distance

Vente dans les pépinières, vergers…
 

Canal court :

 

Producteur ………..Détaillant………Consommateur


 Canal long :

 

Producteur ………..Grossiste…..…..Détaillant………Consommateur


Canal long associé :

 

Producteur…….…..Chaînes volontaires………Consommateur

Producteur……..Groupements d’achats de détaillants ……..Consommateur

Producteur…….…..Réseau franchisé………..Consommateur

  

 Canal intégré :

 
Producteur ……..
Centrale d’achats + réseau grandes distributions ….…Consommateur

 

3°) Fonctions de gros et de détails.

Chacun des intervenants a un rôle à jouer, on appelle cela les fonctions

 

  • Les fonctions traditionnelles de distribution (fonction matérielle) :
    • L’achat au producteur ;
    • Le transport et la manutention (pour que le produit soit chez le consommateur final il doit être acheminé) ;
    • Le fractionnement des quantités (la marchandise est produite en milliers, millions d’articles, il faut les fractionner en plus petites quantités afin d’être distribuées aux détaillants et consommateurs finaux) ;
    • La mise en rayon des produits dans des points de vente ;
    • Les stockages des produits (réserves, espaces de stockages…) ;
    • Le financement des stocks (charges fixes et variables , valorisations des stocks…) et l’hygiène et la sécurité des espaces, locaux, humains… ;
    • Les tâches administratives commerciales (la facturation, le contrôle de livraison).

 

  • La fonction de gros :

Le commerce de gros a pour objectifs principaux d’acheter en très grosses quantités des artciles et de négocier les prix vers le bas du fait du grand nombre commandé. Mais aussi de stocker et fragmenter ces énormes quantités en plus petites afin de les distribuer aux revendeurs.


  • La fonction de détail :

Le commerce de détail (détaillant) achète  en grandes quantités les articles destinés à répondre aux besoins des consommateurs, puis les revend à l’unité.